De la survivabilité des navires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la survivabilité des navires

Message  Kotor le Mer 18 Déc - 13:52

Après avoir compulser pour la ènième fois le livre de règles de DW, je suis persuadé que nous n'appliquons pas les règles de LOS correctement.
Il faut dire que cela n'est pas très clair mais je pense cependant être arrivé à piger le truc.

En premier, il faut considérer la taille des navires:
Un navire ami ou ennemi ne bloque pas la LOS si il est 2 tailles en dessous de la cible, exemple un small ne bloque pas la LOS sur un Large mais il bloque la LOS sur un medium (voir schéma page 58).
De plus, un diving model est considéré comme une taille plus petite que sa taille réelle.
Un navire quel que soit sa taille ne bloque pas la LOS lorsqu'un model est pris pour cible par un model volant, par exemple des torpilles larguées par un volant peuvent atteindre n'importe quel navire du moment qu'il est dans l'arc de tir et la portée de ses torpilles en général FC.

En second, il faut considérer les arcs de tir des diverses armes (voir schéma page 32,33 et 60 du livre de règles).
Cas particuliers pour les Broadside:
Si la cible est entièrement recouverte par l'arc de tir de l'arme, on utilise tous les ADs.
Si la cible est partiellement recouverte par l'arc de tir de l'arme, on utilise la moitié des ADs seulement.

En troisième, il faut faire la différence entre Clear LOS, Impeded LOS et Partially Blocked LOS:
La LOS est Clear si vous parvenez à distinguer le centre du navire et l'avant ou l'arrière de ce même navire, et cela même si un navire ennemi ou ami bloque la LOS à l'avant ou l'arrière du navire cible (voir schéma en haut à gauche page 59), on a une valeur d'attaque normale.
La LOS est Impeded si malgrès le fait que des models bloque la LOS vers votre cible, vous parvenez tout de même à distinguer le centre du navire (voir schéma en haut à droite page 59), dans ce cas, on touche la cible sur 5 ou 6.
La LOS est Partially blocked si vous ne parvenez pas à distinguer le centre du navire cible (voir schéma en bas à gauche page 59), on a la moitié seulement des ADs pour cette attaque.

En considérant tous ces facteurs et en les appliquant correctement, je pense que les pertes subies dans les premiers tours de jeu vont être considérablement réduites et que davantages de navires arriveront à se rapprocher de leur cibles.
Je pense particulièrement aux navires Prussiens qui subissent mes foudres depuis un bon moment, en  jouant sur la taille des navires et le bloquages des LOS, ils vont pouvoir démontrer leur toute puissance.
avatar
Kotor
Grand maitre de l' univers
Grand maitre de l' univers

Messages : 623
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 44
Localisation : 31340 Villemur Sur Tarn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LOS.T

Message  Kamau le Mer 18 Déc - 14:17

Merci Kotor,

C'est vrai, c'est pour ça que je râle notamment sur les bordées des flottilles où les unités se masquent entre elles...

Cela remet les escorteurs à l'honneur, seulement contre les médiums et les smalls, qui peuvent faire écran et mieux justifier leur coût.
Les "attachements" sont aussi valorisés par cette relecture précise des règles.
Cela ne va pas raccourcir les parties !

Plutôt que le centre du navire tireur, j'aurais parlé de passerelle, (ce qui n'est pas un avantage pour les prussiens qui ont la leur très en arrière),
mais cette simplification est une bonne chose.

Pour les torpilles larguées depuis un aéronef, il ne faut pas extrapoler entre la ligne de vue et la trajectoire effective de l'arme :
La torpille ne va pas éviter une unité qui se trouve sur la trajectoire entre le lanceur et la cible idéale supposée, même si la LOS est valide.
Je suppose, sur la base des deux guerres mondiales, que les torpilles sont un peu connes.
Ce qui est tout à fait légal pour l'artillerie et les roquettes, puisque les trajectoire sont balistiques.

Enfin, moi, Amiral de la Hoscheseeflotte prussienne, je ne l'accepterais pas.
avatar
Kamau
Dieu absolu du Tarn
Dieu absolu du Tarn

Messages : 1203
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 49
Localisation : 81600 Brens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des torpilles dans DW

Message  Kotor le Mer 18 Déc - 14:46

@Kamau: Je suis d'accord avec toi pour les torpilles, ça ne reflète pas la réalité néammoins je te me ce link vers le site officiel de la communauté de Spartan: http://community.spartangames.co.uk/index.php?/topic/278-dystopian-wars-rules-answers/  
Tu pourras constater par toi-même la véracité de mes dires.

Après, on peut toujours trouver un consensus entre nous pour cela, je ne suis pas obtus  Wink
avatar
Kotor
Grand maitre de l' univers
Grand maitre de l' univers

Messages : 623
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 44
Localisation : 31340 Villemur Sur Tarn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Torpillage des règles

Message  Kamau le Mer 18 Déc - 15:50

Ils peuvent écrire ce qu'ils veulent nos amis anglo-saxons. Si tu arrives à me trouver la même chose sur un forum allemand, j’étudierais à nouveau la question.

Dans la pratique, c'est techniquement possible, même sans guidage.
Mais, pour une frappe directe (plus sure) il faut régler les profondeurs de transit de l'arme, être assez éloigner de l'obstacle pour que la torpille aie le temps de plonger, et qu'elle puisse pareillement remonter derrière l'obstacle.
Ou alors il faut estimer les temps de parcours pour programmer une minuterie pour faire détonner sous le navire ciblé, technique moins sure, sauf si elle est couplée avec des hydrophones de qualité, pouvant discriminer le bruit généré par un navire dans le chaos d'une bataille (qui n'a pas mis la tête sous l'eau pour constater que c'est le bordel la dessous !).
Et tout ça sur une salve ! Travail de dingue si tu n'es pas au calme, tapie dans l'ombre.

C'est compliqué, et c'est effectivement plus simple (simpliste) de dire "c'est possible". L'inverse est vrai aussi, la preuve.
Au regard des contraintes qui s'appliquent aux tirs d'artillerie, c'est une fleur faite aux détenteurs de cette arme.

Soit il faut augmenter les contraintes pour toucher, en considérant notamment tout navire, indépendamment de sa taille, comme un obstacle, soit il faudrait un jet supplémentaire pour chaque touche afin de savoir si des torpilles de la salve détonnent sous le navire écran, ce qui n'est pas mal non plus (si le dit navire est ennemi, évidemment).

De toute façon, tu l'as déjà fait contre mes croiseurs Reiver depuis ton Périclès, donc... je discute, comme d'habitude, pour rien.


Dernière édition par Kamau le Jeu 10 Avr - 14:13, édité 3 fois
avatar
Kamau
Dieu absolu du Tarn
Dieu absolu du Tarn

Messages : 1203
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 49
Localisation : 81600 Brens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la survivabilité des navires

Message  Kotor le Mer 18 Déc - 16:30

Oui, je trouves ça dommage pour le sous-marin aussi.

Il est certain que c'est un avantage pour les possesseurs de torpilles au même titre que pour ceux qui ont des bombardes ou des armes à énergie...mais dans la plupart des cas, ces avantages sont contrebalancée par des inconvénient ou des faiblesses, par exemple dans le cas des KoB, les armes principales d'artillerie primaires sont plus faibles.

Tu sais bien qu'il n'y a pas vraiment d'équilibre ou égalité possible à100% mais je pense que les règles ne sont pas si mal faites globalement et puis il faudra tester tout cela pour voir avant de s'enflammer, même si au fond, je partages ton avis.  pirat
avatar
Kotor
Grand maitre de l' univers
Grand maitre de l' univers

Messages : 623
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 44
Localisation : 31340 Villemur Sur Tarn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la survivabilité des navires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum